Collégiale romane de Saint-Léonard de Noblat inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO

Ajouter aux Favoris

La collégiale de Saint-Léonard, qui a été inscrite au Patrimoine Mondial de l'UNESCO au titre des chemins de Saint Jacques, est un immense reliquaire conçu au début du XIè s. pour abriter les reliques de saint Léonard, patron fondateur de la ville. Son architecture reflète les périodes de prospérité et l'importance croissante du nombre de pèlerins. La nef a gardé ses murs épais avec de massifs contreforts. Les ouvertures en plein cintre marquent le XIè siècle. Le transept, surmonté d'une tour lanterne octogonale qui éclaire l'intérieur de l'église par ses 8 fenêtres, est de la même époque. Vers 1100, aux temps de la première croisade, l'église est pourvue d'un édifice circulaire voutée au moyen d'une coupole reposant sur 8 colonnes. Il est devenu baptistère depuis sa restauration au XIXè siècle. La communauté de chanoines qui gère l'église et le pèlerinage fait construire un superbe clocher à 7 étages avec une flèche culminant à 52 mètres : 3 étages de plan carré avec narthex ouvert de grandes arcades. En plein cintre ou en arc brisé, les baies nous font entrer dans le XIIè siècle. Au quatrième étage les fenêtres à gâble permettent de passer du plan carré au plan octogonal et le regard les suit jusqu'au sommet de la flèche. Les pèlerins venant vénérer saint Léonard et se dirigeant vers Saint-Jacques de Compostelle sont de plus en plus nombreux. L'église doit devenir un vrai sanctuaire de pèlerinage. Un vaste chœur avec déambulatoire et 7 chapelles rayonnantes remplace, vers 1150, le premier chœur que nous ne connaissons pas. Majesté des toitures étagées. A l'extérieur majesté du déambulatoire éclairé à l'intérieur par de multiples fenêtres des chapelles où s'exprime en plénitude le style limousin avec colonnettes, tores de pierre et chapiteaux finement sculptés, tout concours à célébrer la beauté de la création. La Collégiale ainsi agrandie ne sera plus modifiée. Seule la grande porte gothique, à multiples voussures et chapiteaux frise, à l'ouest ajoutée au XIIIè siècle clôt réellement l'ensemble.
Au XVIIè siècle pour empêcher le chœur de s'effondrer, on ajoute des arcs boutants à l'extérieur et on consolide à l'intérieur par des piles carrées, les minces colonnes rondes qui bordent le déambulatoire. Enfin vers 1880, d'importants travaux de restauration redonnent au clocher la majesté de toutes les ouvertures autrefois murées, reconstruisent la chapelle du Sépulcre dans sa forme de rotonde et suppriment le petit clocher de la tour lanterne. On peut toujours aller vénérer les reliques de saint Léonard placées depuis le XVè siècle dans une cage de fer forgé au-dessus du maître-autel. Depuis 1998, la Collégiale a été inscrite au Patrimoine Mondial de l'UNESCO au titre des chemins de Saint Jacques.

Adresse
Place de la Collégiale
87400 SAINT LEONARD DE NOBLAT

Informations
Collégiale romane de Saint-Léonard de Noblat inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO